Origine des facies laminés dans les sédiments lacustres Eocène-Oligocène du graben de Rennes. Approche minérale, organique et cyclostratigraphiqueE - BRGM - Bureau de recherches géologiques et minières Access content directly
Conference Papers Year : 2013

Origine des facies laminés dans les sédiments lacustres Eocène-Oligocène du graben de Rennes. Approche minérale, organique et cyclostratigraphiqueE

Abstract

Les varves, lamines, rythmites, parfois observées dans les sédiments lacustres peuvent résulter de forçages saisonniers, solaires ou orbitaux (Glenn et Kelts, 1991). La sédimentation argileuse Eocène-Oligocène du bassin de Rennes est caractérisée par un faciès laminé dont la signification temporelle reste à déterminer. L'objectif de ce travail est d'identifier les mécanismes à l'origine de cette fabrique laminée et de déterminer si ceux-ci sont différents entre l'Eocène et l'Oligocène. Afin d'y parvenir une analyse élémentaire à très haute résolution a été effectuée sur des portions laminées à l'XRF Core Scanner du laboratoire EDYTEM (Chambéry). Une analyse d'image a été réalisée sur ces même portions afin d'en extraire les niveaux de gris. Ces derniers ne présentent pas de corrélation significative avec les teneurs en éléments majeurs (Fe, S, Al, Si). Pour les lamines les plus fines, la cartographie chimique réalisée au Microscope Electronique à Balayage ne montre pas non plus de distribution significative des éléments selon une fabrique laminée. Les lamines visibles à l'œil nu ne sont donc pas le reflet de la composition minéralogique des échantillons. L'analyse spectrale de Fourier des niveaux de gris et des teneurs en éléments permet pourtant de détecter de nombreux cycles, avec un niveau de confiance de 95%. D'autres analyses spectrales, réalisées sur les niveaux de gris et sur le signal gamma ray du forage, sur des portions pluri-centimétriques à métriques permettent d'obtenir une gamme allant des basses fréquences aux très hautes fréquences. Les plus basses fréquences sont rattachées à celles attribuées à un contrôle orbital (Boulila, comm. pers.). Par déduction, les plus hautes fréquences détectées pourraient correspondre à un contrôle solaire. Des spectrogrammes d'amplitude seront réalisés afin de déterminer quelles sont les fréquences dominantes, et ce pour l'Eocène et pour l'Oligocène. Ce travail suggère donc qu'il existe une influence de cycles solaires dans la genèse des lamines qui n'est pas portée par le signal minéralogique. Des analyses par ToF-SIMS sont engagées afin de cartographier la distribution des molécules organiques dans ces faciès laminés.
No file

Dates and versions

hal-00878779 , version 1 (30-10-2013)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00878779 , version 1

Cite

Julie Ghirardi, Hugues Bauer, Jérémy Jacob, Claude Le Milbeau, Roland Benoit, et al.. Origine des facies laminés dans les sédiments lacustres Eocène-Oligocène du graben de Rennes. Approche minérale, organique et cyclostratigraphiqueE. 14ème Congrès français de Sédimentologie, Nov 2013, PARIS, France. ⟨hal-00878779⟩
229 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More