Le projet CROCO-DYL : Dynamique des côtes rocheuses : Quantification du recul littoral court/long terme et étude comparée de côtes granitiques et crayeuses - BRGM - Bureau de recherches géologiques et minières Access content directly
Conference Poster Year : 2016

Le projet CROCO-DYL : Dynamique des côtes rocheuses : Quantification du recul littoral court/long terme et étude comparée de côtes granitiques et crayeuses

Anne Duperret
Céline Raimbault
  • Function : Author
  • PersonId : 774666
  • IdRef : 224075047
Bernard Le Gall
  • Function : Author
  • PersonId : 852732
Christine Authemayou
  • Function : Author
  • PersonId : 863402
Stéphane Molliex
  • Function : Author
  • PersonId : 905845
Vincent Regard
Grégoire Maillet

Abstract

Le projet CROCO-DYL est dédié à l'évolution du trait de côte rocheux { l’échelle du Quaternaire, et en particulier à l’évolution au cours du temps du positionnement de la limite falaise/plateforme littorale rocheuse. Deux sites littoraux à caractéristiques géologiques et océanographiques différentes ont été sélectionnés sur la façade maritime française, pour permettre un comparatif de situations. Il s’agit d’une côte jeune (Manche orientale, Normandie) à hautes falaises verticales creusées dans la craie du Bassin de Paris et développant des plateformes littorales de type A (site de Mesnil-Val, Criel-Sur-Mer) et d’une côte ancienne (Atlantique, Bretagne, sud Finistère) à côte rocheuse basse, développée aux dépens de granites hercyniens du Massif Armoricain et associées à des plateformes littorales de type B (site de Penmarc’h). La méthodologie mise en oeuvre est basée sur la constitution de MNT Terre-Mer à haute définition fusionnant des données topographiques de LiDAR aérien (RGE Alti, Litto3D) à des données acoustiques sous-marines petits fonds (écho-sondeur interférométrique et sondeur multi-faisceaux) issues de plusieurs campagnes océanographiques côtières. L’analyse géomorphologique de ces MNT haute-résolution révèle une grande diversité de plateformes littorales dont l’origine est attribuée à la variabilité des processus érosifs, eux-mêmes fonction du contexte géologique et structural des sites étudiés. Le processus d’érosion à l’origine des côtes de craie de Normandie est très actif en terme de recul dans le plan horizontal et remarquable à l’échelle contemporaine du fait de grandes vitesses d’érosion (plusieurs dm/an).Les morphologies repérées sur la plateforme littorale apparaissent comme étant héritées du dernier interglaciaire, mais des datations complémentaires nécessitent d’être encore produites.

Domains

Earth Sciences
Fichier principal
Vignette du fichier
resumé-RST-anne-juin2016.corr.BLG.pdf (224.02 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01366878 , version 1 (15-09-2016)

Licence

Public Domain

Identifiers

  • HAL Id : hal-01366878 , version 1

Cite

Anne Duperret, Céline Raimbault, Timothée Duguet, Bernard Le Gall, Christine Authemayou, et al.. Le projet CROCO-DYL : Dynamique des côtes rocheuses : Quantification du recul littoral court/long terme et étude comparée de côtes granitiques et crayeuses. 25ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Oct 2016, Caen, France. 2016. ⟨hal-01366878⟩
504 View
206 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More