Les circuits courts alimentaires en France : quelles adéquations entre offre et demande dans les espaces périurbains ? - Ifsttar Access content directly
Theses Year : 2023

Short food supply chains in France : what are the matching dynamics between supply and demand in peri-urban areas?

Les circuits courts alimentaires en France : quelles adéquations entre offre et demande dans les espaces périurbains ?

Abstract

This thesis dissertation aims to produce knowledge on the supply and demand of products sold in short food supply chains (SFSC) in metropolitan France, studying more precisely the location of farmers and consumers. Defined by the Plan Barnier in 2009, SFSCs are food supply chains with one intermediary at most between farmers and consumers. This limitation of the number of commercial intermediaries may cause farmers to carry out more logistical and commercial tasks such as delivery, order preparation, etc. We hypothesize that the geographical proximity between the farms and the consumption basins can make it possible to remove some of these constraints and therefore encourage the meeting between supply and demand for SFSC products. We thus target the study on peri-urban areas, where there is a geographical proximity between farmers and consumers, and where the challenges of developing sustainable food systems are significant. The work is organized in two parts: the study of the spatial distribution of SFSCs farms in France using data from the 2010 Agricultural Census and spatial econometric modeling; followed by a study of demand according to the location of consumers using econometric modeling, using data from the CODIA project dating from 2013. The results show that geographical proximity has an effect on supply and demand for SFSC products, farmers and consumers located in dense peri-urban areas having statistically more chances of buying or selling in SFSCs. However, other mechanisms are involved. Farms selling in SFSCs are located mainly in areas where agriculture is marginal, in the sense that the share of Utilized Agriculture Area land use is low: dense peri-urban territories but also landlocked rural territories, often in mountainous areas, where the accessibility of farms to consumption basins is very low. This may be linked to other forms of proximity between farmers and consumers (like relational proximity) but also to the fact that long food supply chains are less present in these territories. In order to see if these mechanisms, revealed by data from 2010, are still present, and in order to approach more closely the meeting between supply and demand for SFSC products, we also carried out two stated preference surveys (2022), studying the criteria for choosing an outlet in SFSC for market gardeners, and those for a point of sale in SFSC for consumers, systematically taking into account the location of the respondents. The variables studied are similar in the two surveys, namely the prices, travel times to deliver or go to the point of sale, and other forms of proximity (relational proximity between consumers and market gardeners, consideration of mutual aid for market gardeners). Using the choices made, we determine the travel times and prices that consumers and market gardeners would be willing to accept, depending on the points of sale and their location. These results show the importance of taking travel time into account to better understand the choices of buying/selling in SFSCs. They also show dynamics that seem partly similar to those observed in 2010. The travel times and prices accepted seem lower in the sparsely populated peri-urban areas. On the other hand, mutual aid is particularly valued in all types of areas, in particular in those of sparsely populated peri-urban areas. This result thus illustrates the need for support in these areas
Cette thèse a pour objet de produire des connaissances sur l’offre et la demande de produits issus des circuits courts (CC) en France métropolitaine, en accordant une attention particulière à la localisation des acteurs. Définis par le Plan Barnier en 2009, les CC sont des circuits alimentaires avec un intermédiaire au maximum entre agriculteurs et consommateurs. Cette limitation du nombre d’intermédiaires commerciaux peut faire porter sur les agriculteurs davantage de taches logistiques et commerciales telles que la livraison, la préparation de commande, ou le démarchage commercial. Nous faisons l’hypothèse que la proximité géographique entre exploitations agricoles et bassins de consommation peut permettre de lever une partie de ces contraintes et donc encourager la rencontre entre offre et demande pour les produits en CC. Nous ciblons ainsi l’étude sur les territoires périurbains, où il existe une proximité géographique entre agriculteurs et consommateurs et où les enjeux de développement de systèmes alimentaires durables sont importants. Le travail s’organise en deux temps : l’étude de la répartition spatiale de l’offre en CC en France à l’aide des données du Recensement Agricole de 2010 et de modélisations d’économétrie spatiale ; suivie d’une étude de la demande en fonction de la localisation des consommateurs à l’aide de modélisations économétriques, en utilisant les données du projet CODIA datant de 2013. Les résultats montrent que la proximité géographique a un effet sur l’offre et sur la demande en CC, les acteurs localisés dans les territoires périurbains denses ayant statistiquement plus de chances d’acheter ou vendre en CC. D’autres mécanismes sont toutefois en jeu. Les exploitations en CC sont localisées principalement dans les territoires où l’agriculture est marginale, dans le sens où la part d’occupation des sols en Surface Agricole Utile est faible : les territoires périurbains denses mais aussi les territoires ruraux enclavés, souvent en milieu montagneux, où l’accessibilité des fermes aux bassins de consommation est très faible. Cela peut être lié à d’autres formes de proximité entrant en jeu (proximité relationnelle entre consommateurs et agriculteurs) mais aussi au fait que les circuits longs sont moins présents dans ces territoires. Afin de voir si ces mécanismes révélés par des données de 2010 sont toujours présents, et afin d’approcher de plus près la rencontre entre offre et demande pour les produits des CC, nous avons également réalisé deux enquêtes de préférences déclarées (2022), étudiant les critères de choix d’un débouché en CC pour les maraîchers, et ceux d’un point de vente en CC pour les consommateurs, en prenant systématiquement en compte la localisation des répondants. Les variables étudiées sont similaires dans les deux enquêtes, à savoir les prix, les temps de trajet pour livrer ou aller au point de vente, et d’autres formes de proximité (proximité relationnelle entre consommateurs et maraîchers, prise en compte de l’entraide pour les maraîchers). A l’aide des choix réalisés, nous déterminons les temps de trajet et les prix que consommateurs et maraîchers seraient prêts à accepter en fonction des points de vente et de leur localisation. Ces résultats montrent l’importance de la prise en compte du temps de trajet pour mieux comprendre les choix des acteurs, ainsi que des dynamiques qui semblent similaires en partie à celles constatées en 2010. Les temps de trajet et prix acceptés semblent plus faibles dans le périurbain peu dense. En revanche, l’entraide est particulièrement valorisée dans tous les types de territoires, en particulier dans ceux du périurbains peu denses. Ce résultat illustre ainsi les besoins d’accompagnement dans ces espaces, notamment de solutions favorisant l’entraide entre les agriculteurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
THESE_HORVATH.pdf (5.89 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-04047726 , version 1 (27-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04047726 , version 1

Cite

Camille Horvath. Les circuits courts alimentaires en France : quelles adéquations entre offre et demande dans les espaces périurbains ?. Economies et finances. Univ Gustave Eiffel, 2023. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-04047726⟩
160 View
353 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More